Articles connexes

La Bretagne championne de la vaccination

23 août 2021, René Perez, , 0 Commentaire

La moins touchée et la plus vaccinée. La Bretagne, au fil des statistiques, a continué à porter cet étonnant paradoxe. Sa situation géographique et un meilleur respect des règles sanitaires lui ont valu de rester dans la fourchette basse de la diffusion du virus, avec d’autres territoires à l’écart des grands brassages, comme la Corse. Mais elle a également fait la course en tête pour la vaccination, étant la première à passer la barre des 60 % de vaccinés, devant la Normandie, alors que la région Paca occupe la dernière place en suscitant le plus d’opposition au vaccin ou au passe sanitaire. En témoignent les manifestations de Toulon qui ont réuni jusqu’à 22.000 personnes.

Bretagne et Normandie continuent à tenir le ruban bleu de la vaccination et ont atteint le cap des 75 % de primo-vaccinés (76,1 % vendredi dernier, dernier chiffre publié), ce qui signifie que plus de trois Bretons sur quatre ont au moins reçu la première dose du vaccin. Le taux national se situe à 70,3%. Mais en Bretagne aussi, le taux d’incidence est en hausse sensible à 142 cas pour 100.000 habitants (102,2 une semaine plus tôt) avec les Côtes-d’Armor, département  le plus touché (1,60,2%), après une brutale accélération la semaine dernière, alors que le Finistère est le moins impacté (109,3%).

Les quatre départements bretons restent toutefois très en deçà de la moyenne nationale (225,2) et heureusement très loin des chiffres qui affectent les Antilles où dans certains secteurs on a parfois  dépassé la barre des 2.000 cas pour 100.000 habitants. Globalement, la vaccination se poursuit à un rythme soutenu dans le pays, sous l’effet puissant du passe sanitaire, au point que la France a maintenant rattrapé Israël et la Grande-Bretagne qui étaient, il y a peu, des références mondiales pour la couverture vaccinale.

René Perez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici