Articles connexes

Coups de feu au Burkina Faso – Le gouvernement dément une prise de pouvoir par l’armée

– Le gouvernement dément une prise de pouvoir par l’armée

Des tirs ont eu lieu ce dimanche dans plusieurs casernes, notamment à Ouagadougou. L’État appelle la population à rester calme.

Publié aujourd’hui à 10h52

Les violences dans des casernes surviennent au lendemain de nouvelles manifestations pour protester contre la violence djihadiste qui ravage le Burkina Faso.

KEYSTONE/AP Photo/Sophie Garcia

À ce sujetProcès en cours

À lireRester serein

Manifestations de colère

Spirale de violences

ATS

Publié aujourd’hui à 10h52

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici