Articles connexes

Exode vers la Suisse – Les infirmières portugaises en quête d’un nouvel eldorado

– Les infirmières portugaises en quête d’un nouvel eldorado

Mal considérés et sous-payés au Portugal, les soignants sont plus de 2000, depuis le début de la pandémie, à avoir déposé une demande d’émigration. Parmi les pays qu’ils plébiscitent, la Suisse sort en tête.

Vincent Barros – Lisbonne

Publié aujourd’hui à 22h38

Une infirmière portugaise dans un hôpital de Lisbonne, en avril 2020. Certains envisagent l’émigration avant même la fin de leurs études.

Corbis via Getty Images

«C’est ma précarité et le fait que les infirmiers soient mal considérés au Portugal qui m’ont poussé à partir.»

João Filipe Pereira, infirmier à Montreux, originaire d’Aveiro

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S’abonnerSe connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici