Articles connexes

Face aux signaux alarmistes – À Kiev, la peur d’une invasion russe gagne la population

– À Kiev, la peur d’une invasion russe gagne la population

Dans la capitale ukrainienne, certains habitants préparent leurs valises, alors que les États-Unis multiplient les alertes sur le risque imminent d’une attaque.

Clara Marchaud – Kiev

Publié aujourd’hui à 07h00

Les États-Unis, suivis par le Royaume-Uni et l’Australie, ont annoncé le retrait d’une partie des personnels de leurs ambassades à Kiev. Un signal perçu comme inquiétant par les Ukrainiens. Kiev, 24 janvier 2022.

KEYSTONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici