Articles connexes

France – «Omar m’a tuer»: le combat d’un jardinier marocain pour prouver son innocence

– «Omar m’a tuer»: le combat d’un jardinier marocain pour prouver son innocence

Condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal en 1994, Omar Raddad espère que les traces génétiques pourront aboutir à la révision de son procès

Publié aujourd’hui à 05h43

Condamné à 18 ans de réclusion, Omar Raddad, aujourd’hui âgé de 58 ans, a bénéficié d’une libération conditionnelle en 1998 après une grâce présidentielle partielle. (Photo MEHDI FEDOUACH / AFP)

AFP

35 traces

AFP

Publié aujourd’hui à 05h43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici