Articles connexes

James Woolsey, ex-patron de la CIA – «Pour éviter la guerre, il faut aider Poutine à sauver la face»

– «Pour éviter la guerre, il faut aider Poutine à sauver la face»

Pour l’ancien directeur de la CIA, les Occidentaux doivent rester fermes avec le dirigeant russe mais lui offrir une échappatoire en reportant l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN.

 Paolo Mastrolilli – New York, La Repubblica (LENA)

Publié aujourd’hui à 16h31

James Woolsey a dirigé la CIA de 1993 à 1995. Il a participé sous différentes administrations américaines à d’importantes négociations stratégiques avec l’ex-Union soviétique.

BLOOMBER VIA GETTY IMAGES

Moscou laisse entendre depuis lundi que la diplomatie peut encore résoudre la crise: de quelle façon?

Le chef du Kremlin a la réputation d’être un dur à cuire qui ne bluffe pas, mais cette fois il s’est vraiment mis dans le pétrin: soit il attaque, avec des conséquences désastreuses sur le plan économique, mais aussi militaire; soit il recule en perdant la face. La première chose que l’OTAN doit faire est de rester extrêmement ferme, en affirmant que les conséquences de l’invasion seraient véritablement dévastatrices pour l’économie russe, au point de bloquer son système bancaire, d’empêcher l’accès au système Swift, et de paralyser le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici