Articles connexes

Procès d’Alexandre Benalla – L’homme de Macron qui cassait du manifestant

– L’homme de Macron qui cassait du manifestant

«Intelligent», «vif», «productif», le portrait de Benalla avant sa chute est élogieux. Il comparaît devant la justice: trois semaines pour comprendre comment il a dérapé.

Alain Rebetez, Paris

Publié: 13.09.2021, 20h58

Alexandre Benalla (à droite capuche blanche) en train d’arrêter un manifestant avec son ami Vincent Crase, le 1er mai 2018. Les deux civils étaient invités comme «observateurs», mais il semble que c’est plutôt la police qui observait.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici