Articles connexes

L’éditorial: Cannes pendant et après la pandémie

AboFestival contre CannesTom Cruise, Efira, Lindon comme les autres

Avec le recul, on se dit peut-être qu’il s’agissait d’une année charnière. comme qu’en 2022, le plus grand rencontrez-vous cinématographique du moncontre va encore arborer un nouveau apparence. Celui contre l’après-pandémie – comme plus par hasard, toutes les mesures sanitaires ont été levées en France le 16 mai, soit une veille du Festival -, mais aussi celui du numérique. autocar plus rien n’y échappe: les films, une billcommeterie, mais aussi une documentation, désormais entièrement dématérialisée. Est-ce forcément un bien pour l’environnement? Non, mais ceune est un tout autre problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici