Articles connexes

Lettre du jour – À propos des activistes du climat

– À propos des activistes du climat

OpinionCourrier des lecteurs

Publié aujourd’hui à 15h13

KEYSTONE

  1. Ils fustigent nos autorités «qui ne font rien pour le climat», comme si c’était un problème politique. Je rappelle que les parlements sont là pour faire des lois, et les exécutifs pour les faire appliquer. Or toutes les lois du monde ne produiront pas un kilowattheure de plus que ce que l’industrie n’est capable de faire. Et si c’est pour pondre des inepties telles que cette loi CO2, heureusement refusée par le peuple, loi censée être dissuasive, mais qui ne dissuade rien du tout: qui va renoncer à prendre l’avion parce qu’il doit ajouter 30 francs à son budget vacances? Et qui est inutile: si on avait dit que l’argent récolté servirait à booster le développement des nouvelles énergies, j’aurais applaudi des deux mains, mais si c’est pour prendre dans une poche et remettre dans l’autre, je ne vois pas l’intérêt.

  2. Ils s’en prennent aux banques «qui financent le charbon». Faux, elles financent des entreprises qui exploitent des centrales à charbon, sans voir que ce sont ces mêmes entreprises qui seront les acteurs de la transition énergétique, et que si elles exploitent (encore) des centrales à charbon, c’est qu’actuellement on ne peut pas faire autrement, car on n’a rien en suffisance pour les remplacer.

  3. Ils militent pour la décroissance. De quel droit nous autres nantis pourrions-nous dénier le droit aux populations d’Afrique, du Cambodge et d’autres à aspirer à une vie meilleure? Et chez nous, comment peut-on, sans rire, en même temps prôner la décroissance et se battre pour des meilleurs salaires?

Publié aujourd’hui à 15h13

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici