Articles connexes

Économie | Les « bobos » arrivent en ville, Marseille capitale du cool ?

« On a atteint des records de fréquentation en juillet », témoigne Paul Barthe, directeur général du Sofitel Vieux-Port. L’établissement propose un « vol au-dessus de Marseille, hors du tourisme de masse » : partenariats avec des marques locales haut-de-gamme, vaisselle inspirée du paysage des calanques, fontaine à absinthe… En bonus, la vue imprenable sur le Vieux-Port qu’offre le restaurant. Le programme peut être résumé par les trois mots qui ornent les couteaux de collection utilisés pour le service : « émotion, racines, authenticité », et il est destiné à une clientèle prête à débourser 257 euros par nuit au minimum.Marseille est-elle la nouvelle destination « hype » ? Amandine Bonino, est créatrice du blog « M

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici