Articles connexes

Économie | Les restaurants routiers font de la résistance

C’est une triste bâtisse vide à l’enseigne défraîchie plantée au bord d’un immense parking vide. De cet ancien resto routier qui longe la Nationale 7 aux confins des Bouches-du-Rhône, il ne reste que la carcasse battue par le mistral. On en compte de plus en plus, au bord des routes françaises, de ces bonnes adresses désormais à l’abandon ou rachetées par des grandes chaînes de boulangerie. Toujours dans les Bouches-du-Rhône, à Sénas, « L’étape » fait partie des derniers relais routiers à avoir plié boutique, remplacé depuis peu par une société de déménagement. »Ces établissements sont en danger aujourd’hui, c’est vrai, confirme Laurent de Saulieu, le patron de la chaîne des Relais routiers. Les chauffeurs sont essentiellement sur l’autoroute, font surto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici