Articles connexes

Écoplanète | Automobile : les grandes villes partent en guerre contre la pollution

Les zones à faibles émissions (ZFE, ou ZFEm) qui prévoient d’exclureles véhicules les plus polluants des centres-villes se mettent en place,avant leur généralisation prévue par la loi le 31 décembre 2024

Par Philippe Gallini (avec AFP)

Les fameuses zones ZFE concernent les agglomérations de plus de 150 000 habitants en France métropolitaine. Et les premières villes à mettre en place ces périmètres ont été Lyon, Grenoble et Paris, avec des restrictions variables. Dans le Grand Paris, où la ZFE est pour l’instant théorique faute de sanctions, son durcissement a été repoussé à 2023, la métropole voulant notamment être reconnue comme un territoire d’expérimentation pour la mise en oeuvre d’un prêt à taux zéro afin de diminuer le reste à payer des ménages les plus modestes qui devront changer de véhicule. Lyon bannit déjà – comme Rouen – les poids lourds et utilitaires Crit’Air 3, 4 et 5, et compte l’étendre aux voitures Crit’Air 5 en septembre prochain.Celles-ci sont déjà interdites au coeur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici