Articles connexes

Faits divers – Justice | Arles : la délinquance à la baisse, pas les affaires de stup’

Je suis toujours ravie de venir à Arles, parce qu’à chaque fois, je viens pour des bonnes nouvelles ! », a glissé Frédérique Camilleri, lors de l’inauguration du nouvel hôtel de la police municipale. Mais, vendredi dernier, la préfète de police des Bouches-du-Rhône en a, elle-même, aussi apporté.Arrivée à son poste dans les Bouches-du-Rhône à la fin de l’année 2020, elle a profité de son passage dans la petite Rome des Gaules pour dresser un bilan, « mesurer ce que l’on a fait collectivement en un an à Arles, avec ses engagements réciproques de la ville et de l’État. » Car si la Ville d’Arles a fait des efforts dans le domaine de la sécurité, avec un bâtiment rénové pour sa police municipale et son centre de supervision urbain, l’État, dans le cad

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici