Articles connexes

Faits divers – Justice | Marseille : l’inquiétude des étudiants en fac de médecine à La Timone

« À plus de 8 000 km de là, ce père de famille « est mort d’inquiétude ». Depuis la Réunion, il tente par tous les moyens d’alerter sur le danger que court sa fille, étudiante à la faculté de médecine de Marseille. « Presque tous les jours elle me parle d’agression sur ses collègues, pour un téléphone, un ordinateur portable… On a même obligé l’un d’entre eux à aller retirer de l’argent au distributeur sous la menace d’un couteau. Et je ne parle pas même pas des agressions physiques très violentes », détaille-t-il.Sur les groupes de discussion des étudiants, un recensement ferait état de près d’une vingtaine d’agressions sur les deux dernières semaines. « On est clairement ciblés, notamment lorsque nous avons des conférences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici