Articles connexes

Faits divers – Justice | Violences conjugales et sexuelles : le dépôt de plainte « hors les murs » testé dans le Vaucluse

Il y a d’abord eu un télégramme, adressé aux préfets pour préciser les « bonnes pratiques », puis dès le lendemain, la deuxième lame, un déplacement du ministre de l’Intérieur à Avignon, le 21 octobre, sur le même thème : les violences faites aux femmes, et surtout leur prise en compte par les services de police et de gendarmerie. »Il est évident que les plaintes doivent être prises à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit », avait insisté Gérald Darmanin, avant d’annoncer une expérimentation dans quatre départements, dont le Vaucluse. »On a compris que l’on devait faire encore plus, et mieux, l’idée est d’avoir un service public de qualité », résume-t-on du côté des services de police où l’on se prépare à la mise en oeuvre &quo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici