Articles connexes

Marseille : les tatoueurs voient « rouge »

On nous prive de nos matières premières. C’est un peu comme si vous demandiez aujourd’hui à un restaurateur de travailler sans légumes et sans viandes. » William n’a pas trop digéré la mise en place de la décision. Le tatoueur du salon…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici