Articles connexes

Politique | Présidentielle : les enjeux de la réindustrialisation

La problématique n’est pas nouvelle mais a pris un nouveau jour avec la crise sanitaire. Au point d’être un incontournable de campagne, illustré par des entreprises régionales

Par François Tonneau et Jean-Luc Crozel

Qui ne se souvient pas, pull rayé marine sur le dos, du « Made in France » d’Arnaud Montebourg en 2017 ? L’ancien ministre du Redressement productif a jeté l’éponge pour cette fois, accablé par une gauche trop dispersée. Mais les idées de « souveraineté économique », de « reconquête de l’emploi » ou « d’écologisation » de la production sont plus que jamais sur la table. Claquante comme l’élastique d’un masque qui lâche, traumatisante comme une boîte vide de Doliprane quand on a mal au crâne, la crise sanitaire a ramené la réindustrialisation et les relocalisations de productions au centre du discours politique. Dans un début de crise foutraque, mettant sous une lumière crue l’absence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici