Articles connexes

Santé | Le secteur médico-social en crise : à l’EHPAD Saint-André de Morières-Lès-Avignon, « les résidents lavés à l’eau chauffée à la bouilloire »

Mardi matin, devant les grilles d’entrée de l’établissement, une partie des personnels, le syndicat CGT ont dénoncé « les conditions insoutenables » de l’Ehpad Saint-André, pour les personnels et surtout pour les résidents. »Depuis un an, la directrice de l’établissement est en arrêt et non remplacée. L’Ehpad accueille actuellement 56 résidents pour 80 places déclarées, il n’y a plus de cadre de santé depuis octobre 2021, plus de médecin coordinateur pour la prise en charge du suivi des résidents, plus de secrétaire, et plus qu’une seule animatrice sur deux. Le personnel infirmier qui est réparti en deux équipes, devrait être composé de huit soignants par équipe. Or, une des deux formations ne compte plus que deux soignants sur huit prévus. Les infirmière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici