Articles connexes

Société | Au service du patrimoine d’Arles : les bonnes ondes de Géopat

Ils murmurent à l’oreille des murs, des sols, d’une matière. Même s’ils n’ont jamais entendu un mur ou un sol leur répondre, ils peuvent toutefois se féliciter de réussir à déceler leurs secrets les plus enfouis. Il suffit de revenir deux semaines en arrière pour se heurter à un résultat probant, avec la découverte d’une crypte du XIIe-XIVe siècle, dissimulée sous la cathédrale de Chambéry. Leur métier ? Géophysiciens du patrimoine, une profession encore méconnue et pourtant si importante dans le domaine de la restauration et de la découverte.Géologue de formation, Thibault Sevenet « avait eu la chance » de toucher un peu à l’archéologie durant ses études, par sa spécialité de géophysicien. C’est à ce moment qu’il commence à étudier les sols, les terra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici