Articles connexes

Société | Grève des éboueurs à Marseille : statu quo en sursis ?

La décision de justice va-t-elle faire bouger les lignes ? Dix jours après le début de la grève des agents marseillais de la collecte des ordures ménagères à l’appel du syndicat Force ouvrière, une audience au tribunal administratif se tient ce matin au sujet du blocage des centres de transfert et des garages. Situés au nord et au sud de la ville, ces quatre sites stratégiques dans la gestion de la collecte ont été le théâtre des revendications des agents grévistes.Des sites bloqués de force, accuse la Métropole à l’origine de la requête en référé devant le tribunal. « Des sites de discussions entre agents », répond le secrétaire général du syndicat Force ouvrière, Patrick Rué, s’attendant à une décision de justice allant dans le sens de la Métropole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici