Articles connexes

Société | Le « BUS » toujours dans l’impasse à Marseille

Le Boulevard urbain sud n’en finit plus de tracer son sillon dans les hémicycles politiques. À la veille du conseil municipal de Marseille qui abordera ce matin un volet transports, les élus métropolitains étaient appelés hier à voter – outre son budget pour 2022 – le Plan mobilité de l’institution, qui doit mobiliser 7 milliards d’euros sur le sujet à l’horizon 2030. Un dossier pour lequel le vote du groupe de gauche Une Métropole du bien commun était conditionné à l’adoption de deux des amendements qu’il a soumis à l’assemblée.Et aussi Marseille : le plan transports enfin lancéDont le premier, porté par Hervé Menchon (EELV), sur cet axe qui relie actuellement Saint-Loup (10e) au Cabot (9e) et dont « le tronçon inachevé jusqu’au chemin du Roy-d’Espagne suscit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici