Articles connexes

Société | Les collèges de Château-Arnoux-Saint-Auban face à la tempête coronavirus

J’étais, moi aussi, collégienne ici il y a quelques années ». Lorsque Éliane Barreille, la présidente du Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence, s’adresse aux élèves d’une classe de sixième du collège Camille-Reymond, elle sait comment les aider à s’identifier à elle.Plus de cinquante ans après avoir quitté les salles de classe de l’établissement de Château-Arnoux-Saint-Auban, Éliane Barreille était de retour mardi. Cette fois-ci, en tant que patronne du Département, collectivité qui a en charge la gestion des collèges. Et le contexte est très différent des années 1960. Depuis le début de la crise sanitaire, les masques sont devenus une véritable fourniture scolaire et les enfants doivent composer avec la crainte de voir leurs professeurs absen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici