Articles connexes

Société | Marseille : au collège, la saleté des toilettes interpelle

Au collège des Caillols (12e), l’état des sanitaires laisse à désirer. Certains élèves préféreraient d’ailleurs se retenir plutôt que de passer au petit coin. Rien de bien neuf sous le soleil, direz-vous.La situation est loin d’être anodine sur le territoire national mais elle a le don d’exaspérer Frédéric Muraour, président de l’association des parents d’élèves de l’établissement scolaire. Son fils en 6e y est actuellement scolarisé.Toilettes sales, parfois sans papier, manque criant d’intimité pour les jeunes filles (alors que certaines d’entre elles ont leurs premières règles), sentiment d’insécurité, car les portes ne ferment pas à clé et n’ont plus de verrou, absence régulière de savon dans les toilettes des filles.Chez les garçons, le gel nettoyant pour le

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici