Articles connexes

Société | Marseille : le combat contre l’abandon estival continue à la SPA

En France, les 62 refuges de la SPA (Société protectrice des animaux) ont déjà presque atteint leur capacité maximale. Avec plus de 7 700 pensionnaires, la saturation guette les sites français où les adoptions se font plus rares en raison des vacances.Malgré les campagnes de sensibilisation, les abandons ne fléchissent pas à Marseille pendant la période estivale. La crise sanitaire et les confinements successifs ont provoqué une vague d’adoptions, ayant pour conséquence immédiate, une vague d’abandons lorsque la vie a progressivement repris son cours. « Il y a eu des journées complètement folles où on a recueilli 11 chiens dans la même journée, regrette Xavier Bonnard, directeur de la SPA à Marseille. En général, on accueille 1 à 7 chiens. »La pression des ab

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici