Articles connexes

Société | Marseille : les associations de riverains exposés à la pollution des navires réclament des mesures d’urgence

Répondant à l’appel d’une quinzaine de CIQ et d’associations de défense des riverains du Grand port maritime de Marseille (GPMM), près de 300 personnes ont investi, jeudi soir, le rond-point Font des Tuiles, dans le 15e arrondissement. Ce lieu avait été choisi sciemment par les organisateurs en raison de son exposition aux vents dominants qui transportent vers la terre les fumées polluantes rejetées dans l’atmosphère par les navires de croisière, en escale ou en réparation.Dénonçant la pollution insupportable, atmosphérique mais aussi sonore, que ces bateaux font subir au quotidien aux habitants des quartiers de Mourepiane, Saint-André, Saint-Henri ou encore l’Estaque, les manifestants ont exigé du GPMM et des autorités locales que le branchement électrique des navires à

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici