Articles connexes

Société | Pass vaccinal : le nouveau sésame sanitaire

Le Conseil constitutionnel rendra son avis vendredi sur le texte dont l’application est prévue dans la foulée. Panorama des secteurs impactés

Par Alexandra Ducamp, Déborah Chazelle, A.K., O.B., M.-E.B., C.B., E.F. et Sophie Manelli

Qu’elle soit scientifique ou politique, en deux ans de crise sanitaire, la vérité d’aujourd’hui n’est pas – toujours – celle du lendemain. Présenté contre un atout maître, en décembre 2020, Olivier Véran, ministre de la Santé l’assurait : « Le vaccin contre le coronavirus ne sera pas obligatoire ni pour prendre un transport en commun, ni pour entrer dans un restaurant, et bien évidemment pas pour aller travailler. » Deux vagues, deux variants plus tard, le gouvernement cherche encore de nouveaux outils pour lutter contre la pandémie et éviter un coûteux reconfinement. Émerge le pass sanitaire qui conditionne l’entrée à certains lieux de grand rassemblement uniquement. « Non, on n’est pas en train d’installer un système de tri ou de sélection des gens, assu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici