Articles connexes

Société | Vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD interdite : les vendeurs et producteurs contre-attaquent

Quel avenir pour la filière du CBD en France ? Alors que les boutiques poussent comme des champignons après la pluie (elles seraient près de 2 000, sans compter les points de vente en supermarchés, galeries, buralistes…), le gouvernement prenait le 31 décembre dernier un arrêté interdisant spécifiquement la vente de fleurs et de feuilles brutes sur son territoire : une véritable catastrophe pour la jeune filière, car c’est sous cette forme (en tisanes et infusions) que se consommerait actuellement 50 % du CBD.Une décision également à contre-courant de celle prise par la Cour européenne de justice, qui, au nom de la libre circulation des marchandises, jugeait déjà illégale, en novembre 2020, l’interdiction du CBD par la France. Une décision encore confirm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici