Articles connexes

Sports | Michel Montana a quitté définitivement la scène

Tour à tour piqueur de sel comme son père, vendeur de journaux à la criée ou chanteur de music-hall, Michel Montana s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi, dans son sommeil, à l’âge de 92 ans.Parti de rien pour devenir bien plus tard le « parrain des boules » en organisant le Mondial La Marseillaise à pétanque où le tout Marseille se pressait, il s’en est allé en toute discrétion. Une vie romanesque, mais aussi parfois comme souvent à Marseille un brin romancée, digne d’une success story hollywoodienne à la sauce provençale. Une image qu’il n’aurait sans doute pas reniée, lui qui comparaît souvent la cité phocéenne à la Grosse Pomme. « Pour moi, Marseille a le potentiel d’être le New York de la Méditerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici